dimanche 1 janvier 2017

La cloque du pêcher, abricotier, amandier...


La cloque du pêcher, abricotier, amandier...





La cloque du péché et de l'abricotier se manifeste par des boursouflures qui apparaissent sur les feuilles au printemps.
Comment faire pour s'en débarrasser ?

La bouillie bordelaise.
Vous pouvez traiter en prévention à la chute des feuilles, à l'automne et ensuite au printemps juste avant que les bourgeons se développent, la cloque du péché est un champignon. Il faut l'empêcher de se développer tout simplement.
Ce champignon se développe lorsque la température atteint 10° lorsqu'il y a une grande humilité.
Les traitements chimiques là base de fongicides sont extrêmement nocifs pour la santé de la faune et la flore et pour nous aussi évidemment.
Alors bien sûr pour la bouillie bordelaise lorsque la cloque apparaît il est trop tard. Inutile de traiter lorsque les fleurs sont ouvertes vous risquez de brûler les fleurs et du coup détruire toute la récolte.
Vous pouvez couper les feuilles malades si votre arbre est en espalier.



Le bicarbonate de soude

Il y a une autre manière vous pouvez essayer le bicarbonate de soude ou de sodium.
Faites attention de ne pas dépasser une trop grande concentration parce que c'est un sel, il finirait par brûler les feuilles et les fleurs. Donc 0,5 pour cent du poids, c'est-à-dire une cuillère à café de bicarbonate en poudre par litre d'eau.
Pour améliorer la dispersion et l'adhérence vous mettez aussi, en même temps, trois cuillères à café d'huile d'olive dans ce litre d'eau, ensuite vous vaporisez.



Le bicarbonate ne tue pas le champignon mais il l'empêche de se développer, ce n'est pas un destructeur c'est juste un empêcheur de croissance.
Il faut le tester et faire attention pendant la floraison en diminuant un petit peu la quantité vous mettez trois gramme par litre si vous avez une balance précise.
Alors vous pouvez pulvériser après chaque pluie pour à nouveau bloquer la prolifération des champignons.


Pack: la taille des arbres à noyaux

Les coquilles d’œufs
Certaines personnes emploient les coquilles d'œufs. Elles les écrasent et les mettent dans un sac qu'elles accrochent sous l'arbre toute l'année. Elles renouvellent ces coquilles de temps en temps.
Il semblerait que ce soit efficace !
Pourquoi pas, à tester ...


Le zinc

Une autre recette à base de cinq. Vous mettez dans la terre sous vos pêchers des morceaux de zinc (vieilles gouttières, etc.) Au bout de deux ans la cloque à disparue... si c'est vrai, il ne faut pas hésiter à le faire.
A tester.

Le cuivre

Même chose pour le cuivre, vous mettez au pied de l'arbre des morceaux de cuivre pourquoi pas du coup associer des morceaux de gouttières de zinc , au bout de 2 ans, vous êtes débarrassés de la cloque du pêcher.
A tester.


Les engrais :

200g d'engrais complet bio au m²
200g de corne au m²
100g de scories potassiques au m² pour les arbres en production






Les livres papier sur la taille: Suivez ce lien

Les livres e-books sur la taille: Suivez ce lien

Les formations sur la taille: Suivez ce lien

Les packs de livres sur la taille: Suivez ce lien

Les témoignages: Suivez ce lien